Description de la ville de Bruxelles enrichie du plan de la ville et de perspectives

1782Cote : Stassart 2235

Présentation

Description de la ville de Bruxelles est un petit guide publié pour la première fois en 1743. Plusieurs éditions suivront. La bibliothèque de l’Académie en conserve trois dont un exemplaire de la première édition inventorié dans le fonds Belfius. Son auteur, George Fricx, est membre d’une longue lignée d’imprimeurs et libraires bruxellois fondée au 17e siècle par Eugène Fricx. Ce dernier avait repris la maison Mommaert, située derrière l’Hôtel de ville de Bruxelles. Son fils, Eugène-Henri, devint en 1689 imprimeur de la cour. Cette dynastie d’éditeurs se spécialisa dans la production de livres en petits formats tel que celui-ci mais également dans les cartes géographiques dont le célèbre Recueil des cartes des provinces méridionales des Pays-Bas connu sous le nom de « Cartes des Pays-Bas de Fricx ».

Cet ouvrage est intéressant à plus d’un titre. Il s’agit d’un guide de voyage illustré présentant la ville de Bruxelles telle que pouvait la découvrir n’importe quel visiteur ou habitant de l’époque. En un peu plus de 200 pages, l’auteur nous fait ainsi voyager à travers les ruelles, les places et les parcs de ce qui n’était, à l’époque, pas encore la capitale de la Belgique.

Description de la ville de Bruxelles fait partie d’un vaste ensemble de guides, récits de voyages qui font leur apparition dès le Moyen Âge avec le célèbre Mirabilia Urbis Romae servant de guide aux nombreux pèlerins se rendant à Rome. Au 18e siècle cependant, le sens du voyage a changé. Il a plus une vocation culturelle et artistique que religieuse. On pense notamment au développement de ce que l’on appelle alors Le Grand Tour. Il s’agit d’un long voyage effectué par les jeunes gens des plus hautes classes de la société européenne, en particulier britannique ou allemande, à partir du XVIIe siècle et surtout au XVIIIe siècle. Il est destiné à parfaire leur éducation, juste après, ou pendant leurs études, qui alors étaient fondées sur les humanités grecques et latines. Les destinations principales sont avant tout l'Italie, mais aussi la France, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Suisse que le jeune homme parcourt en partant et en revenant dans son pays. On est cependant encore très loin d’un tourisme de masse et de plaisir. Le voyage est avant tout réservé à une petite élite et son rôle est normatif.

Aujourd’hui, l’intérêt principal de ce guide réside avant tout dans son descriptif très exhaustif de la ville de Bruxelles telle qu’elle se présentait au 18e siècle. On peut ainsi découvrir dans le quartier Sainte-Catherine un des moyens de locomotion utilisé à cette époque: « On peut s’embarquer tous les jours le matin & après-midi sur ce canal dans des diligences d’eaux pour Anvers, Vilvorde & Malines. » ou lire les réserves de l’auteur pour la place Saint-Michel dont l’édification venait de s’achever et qui sera renommée par la suite Place des Martyrs  : « La place de Saint-Michel ; qui a été achevée il y a peu d’années, a été construite sur les dessins du sieur Fisco […] On aurait peut-être pu la rendre plus agréable en faisant quelque changement au plan ».

Dans l’édition de 1782, le texte, divisé en deux parties bien distinctes, gagne en clarté par rapport à la première version. Un plan de la ville fait également son apparition. Quant aux illustrations de l’édition de 1743, elles font place à une série de trois gravures à déplier présentant des vues de la Place royale, du Canal et de la Place Saint-Michel.

Ce livre servira longtemps d’exemple à d’autres guides de voyages publiés dans nos régions.

Bibliographie

Gilles Chabaud, Evelyne Cohen, Natacha Coquery, Jérôme Penez (éds), Les guides imprimés du XVIe au XXe siècle. Villes, paysages, voyages, Paris, Belin, 2000.

Serge Jaumain et Christophe Loir (éds), « Actes de la journée d’étude : les guides de voyage : une source pour l’histoire de Belgique », Archives et Bibliothèques de Belgique, t. LXXIV, n°1-4, 2003.

Histoire du Livre et de l'Imprimerie en Belgique des origines à nos jours - Bruxelles : Musée du Livre, 1923.

Jacques Willems, Le livre, l'estampe, l'édition en Brabant du XVe au XIXe siècle. Mémorial de l'exposition d'art ancien à Bruxelles - Gembloux : Imprimerie Duculot, 1935.